Le muguet (plante toxique)

Muguet : une plante toxique pour les chiens
Le muguet, comme d’autres plantes d’intérieur et d’extérieur, est considéré comme toxique pour le chien.Il contient des substances irritantes ainsi que des dérivés toxiques. Son ingestion peut entraîner des problèmes cardiaques. Son pouvoir toni-cardiaque peut en effet ralentir le rythme des battements du cœur (la plante que l’on nomme digitale a les mêmes effets), tout en augmentant la pression artérielle. Une intoxication par cette plante peut aussi être responsable de troubles rénaux avec augmentation des mictions du fait de son action diurétique. Il faudrait bien entendu que cela fasse suite à une ingestion en assez grande quantité (tout dépend notamment du poids de l'animal), mais mieux vaut se montrer prudent.Toute la plante est toxique ainsi que l'eau où elle repose
A noter que toutes les parties de cette plante (feuilles, fleurs, tige) sont toxiques et que l’eau dans laquelle elle a reposé peut aussi à son tour contenir des substances toxiques. Les symptômes d’une intoxication par le muguet, outre la baisse du rythme cardiaque sont des vomissements, voire une diarrhée. Des troubles qui ne sont pas propres à cette intoxication qu’il n’est pas non plus facile de repérer immédiatement si l’on ne prend pas son chiensur le fait. Des convulsions sont aussi rapportées dans l’intoxication par le muguet. Il s’agit bien d’une urgence vétérinaire et il faut alors consulter sans attendre. 

Intoxication chez le chien: comment réagir ?

Au contact d’une substance, d'un produit toxique, etc. ou suite à son ingestion, il est important de réagir sans attendre. Le Chien doit être conduit sans attendre chez le vétérinaire où l’intoxication sera prise en charge. Les risques d’intoxication sont nombreux. Ce peut être un produit ménager, chimique (pesticide...), mais aussi une plante, un médicament, un aliment (comme par exemple les champignons à l'époque notamment de leur cueillette)...Les animaux peuvent aussi être victime d’une intoxication due à un aliment comportant un défaut de fabrication (comme cela a été le cas en septembre 2013 avec des croquettes). Les chiens sont les premières victimes d’empoisonnement avec des produits, des substances ou des plantes.

Intoxications : des symptômes très variés
Les symptômes d’une intoxication sont variés. En cas de contact, il peut y avoir irritation, gonflement… Avant de conduire l’animal en urgence en consultation, on peut laver la zone touchée à grande eau. En cas d’ingestion, là aussi les symptômes sont nombreux : vomissements, diarrhée, détresse respiratoire, toux, cyanose des muqueuses… Comme en cas de contact, tout va dépendre du toxique et de sa quantité. Par ailleurs, certains produits toxiques peuvent entraîner des symptômes qui ne vont apparaître que plusieurs jours après. C’est la cas des raticides (saignement des gencives, sang dans les selles… jusqu’à plus de 10 jours après l’ingestion). 
Ce qu’il ne faut pas faire
Si l’on ne prend pas l’animal sur le fait (et que l’on ne connaît donc pas la substance ingérée), il ne faut pas le faire vomir. Ni lui donner du lait, comme on l’entend souvent dire. Cela risquerait  « d’accentuer » les effets de l’intoxication et aggraver le cas en entrainant de graves lésions. De même, toute automédication est à proscrire. 
Prévenir la clinique 
Si l’animal est inerte, placez-le dans une chaude couverture pour le conduire chez le vétérinaire. Il est conseillé de placer la tête en bas par rapport au reste corps. Il est également possible d’appeler la clinique pour la prévenir ou pour obtenir des conseils sur la conduite à tenir avant de transporter l’animal. S’il est agité (convulsions), la même technique permettra de le maîtriser et d’éviter qu’il ne se blesse. 
Aider le vétérinaire dans son diagnostic
Tout ce que l’on retrouve près du chien et qui peut avoir provoqué l’intoxication (produit, plante, etc.), pourra être apporté au vétérinaire. Cela lui permettra de poser plus rapidement son diagnostic.