L'obésité y remédier

Obésité et surpoids du chien: Comment prévenir ou guérir? Le surpoids du chien est la conséquence d’un excès d’énergie apportée par la nourriture par rapport à l’énergie dépensée par l’animal. En adoptant notre mode de vie, plus urbain, plus sédentaire, nos compagnons à 4 pattes ont, à leur tour, été rattrapés par l’obésité. L’obésité nuit à la santé.

Comment prévenir ou guérir?

Le surpoids du chien est la conséquence d’un excès d’énergie apportée par la nourriture par rapport à l’énergie dépensée par l’animal.L’obésité nuit considérablement à la santé du chien : elle diminue l’aisance des déplacements, elle altère le fonctionnement de nombreux organes réduisant le confort du chien ainsi que son espérance de vie.

Les signes qui ne trompent pas:

Un chien obèse est un chien dont le poids dépasse d’au moins 15 à 20% son poids idéal.
L’obésité du chien se repère par son poids et des signes sur sa silhouette :côtes difficilement palpables : animal en surpoids, côtes impossibles à palper : animal obèse,apparition de masse graisseuse sur le thorax, le dos et à la base de la queue,baisse de tonus
intolérance à l’exercice ou à la chaleur,essoufflement rapide.

Les effets de l’obésité du chien

L’obésité nuit considérablement à la santé du chien parce qu’elle diminue l’aisance des déplacements et altère le fonctionnement de nombreux organes réduisant le confort du chien ainsi que son espérance de vie. Les conséquences sont nombreuses:

sur le squelette : apparition de pathologies articulaires causées par l’embonpoint et aggravation de celles déjà existantes.
sur le métabolisme : augmentation de la fréquence des diabètes sucrés chez les chiens obèses, difficultés de régulation thermique.
une sensibilité accrue aux infections cutanée,un cœur fragilisé, qui doit forcer pour faire circuler le sang. Résultat, un chien qui présente rapidement une intolérance à l’effort.

Ne pas céder en donnant de temps en temps au chien qui demande à table.

La distribution de friandise
La distribution de friandise pour chien  à table favorise la mendicité.
Ne pas céder en donnant de temps en temps au chien qui demande à table. Car ce comportement renforce la mendicité, puisque cette distribution est perçue par le chien comme une récompense immédiate et l’incite à recommencer.
Quelques règles de base à respecter pour limiter le surpoids du chien.
Consultez votre vétérinaire. Il vérifiera la santé de votre chien et vous indiquera le bon régime alimentaire en fonction du degré de surpoids.Halte aux gourmandises ! lui offrir des gourmandises ou restes de table en plus de la ration quotidienne c’est rompre l’équilibre alimentaire garant de sa bonne santé. quelques repères : 100 kcal = 1/3 du besoin quotidien d’un chien de 3kg.
100 kcal = 18g de chips = 20 g de chocolat ( toxique pour le chien) = 25g de biscuit sec ou gruyère = 80g de jambon blanc.
Chez le chien une activité physique régulière est nécessaire. Faute de temps, elle peut etre compensée par de longues promenades en favorisant notamment la rencontre de votre chien avec des congénères pour qu’il joue avec eux ou en jouant vous même avec lui.
Faites confiance aux spécialistes et respectez la ration journalière préconisée sur les emballages. Fractionnez sa ration quotidienne en 2 ou 3 repas, ce qui lui évitera les sensations de faim.